AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La maitresse des Lames est là.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La maitresse des Lames est là.   Mer 20 Mai 2009 - 2:13



IDENTITEE.
    Nom: Antilles
    Prénom(s): Miria
    Surnom(s): Maitresse des lames
    Age: 25 ans
    Ambitions: Vivre au jour le jour, comme elle l'entend. (Retrouver son ancien maitre ?)
    Camps: La Confrérie (Leader)
    Sabres Lasers: 4 Sabres lasers normaux (or, argent, bleu, vert) et 1 sabre laser double (violet)


PHYSIQUE & MENTAL.
    Description Physique:

    Belle plante, c’est le moins que l’on puisse dire d’elle. Des formes avantageuses et un corps ravissant sont des mots la caractérisant parfaitement, quoi que ne reflétant peut-être qu’à demi la réalité… On pourrait en effet croire que ce corps somptueux à été fait pour plaire. Mesurant un bon mètre soixante-douze pour cinquante-quatre kilogrammes, cette femme n’a rien en matières de gras ou quoi que ce soit d’autre, préférant une musculature fine mais bien présente et des formes à en tomber par terre, et ce n’est pas le bronzage quasi constant de son corps qui va vous en dégoutter. Et son visage est loin d’être en reste, avec ses yeux d’ambres et ses cheveux bruns mi long dont certains sont coiffés en de petites tresses éparses.

    De nature souriante, cette marque sur ses lèvres ne semble jamais la quitter, même lorsqu’elle se bat, cela peut-être à la fois rassurant quand on lui parle, rompant facilement la glace entre les personne, mais ça en devient aussi extrêmement troublant lors des combat aux sabres laser, renforçant la confiance que l’on sent émaner d’elle, tout en donnant l’impression désagréable que votre combat contre elle n’est rien de plus qu’une source d’amusement. Il arrive cependant que son sourire la quitte, mais dans ce cas il faut savoir qu’elle est alors en proie à de très fortes émotions, ou quelque chose du genre, lorsque cela arrive, évitez de l’énerver. Du moins, si vous tenez à la vie…

    Sur un plan vestimentaire, la bure marron qu’elle porte n’est pas vraiment une bure de Jedi puisqu’elle n’en est pas une, mais dissimule de manière générale ses formes, mais surtout, cache l’armure de combat echanie de cuir qu’elle porte en dessous. Cette dernière lui offre ainsi une protection minimale supplémentaire contre les attaques physique tout en n’entravant pas le moins du monde sa liberté de mouvement. Même si généralement elle lui est inutile puisque ses adversaires n’arrivent pas à l’approcher, noyés sous la pluie de coup qui leur tombe dessus, il arrive que ce genre de protection se révèle des plus utiles…

    Quand à son physique athlétique, il n’est pas là pour décorer, ça je peux vous l’assurer. Il est là pour faire d’elle une arme vivante, et si elle sait parfaitement se battre sans la moindre arme, elle dispose néanmoins en constance d’un panel important de sabres lasers sur elle. Ces derniers complètent son physique et le desserve parfaitement, dans un style qui est généralement des plus acrobatique avec un ou deux sabres tandis que généralement les 3 autres restent à sa ceinture. Pour ce qui est des pouvoirs liés à la force, elle n’est pas adeptes d’un déploiement faramineux et épuisant d’énergie, et même si elle pourrait les utiliser, elle préfère à cela une poussée de force bien placée à une destruction pure et simple de l’individu par une tempête de force. Ainsi elle utilise particulièrement souvent le pouvoir vitesse de force qui accélère ses mouvements et ses réflexes. Cependant, je ne vous conseille pas non plus de croire que les sabres inutilisés ne le seront jamais. Si elle doit se donner à fond, il y à de forte chance que vous vous retrouviez à devoir combattre une jeune femme armée de deux sabres lasers avec les autres vous tournant autour et tentant de vous transformer en limaille…

    Description Morale:

    Ni vraiment une Jedi, ni vraiment une Sith…

    De manière générale, cette jeune femme sait parfaitement faire preuve de bonté et se montrer généreuses envers les autres, elle est souvent une personne agréable à vivre et avec qui l’on peut parler de tout au sens propre tu terme sans le moindre tabou. Avenante, si elle vous apprécie un tant soit peu, elle vous aidera surement si vous le lui demandez. Et en fonction de comment elle vous apprécie, et de ce que vous demander, la somme demandée pour vous procurer ses services sera plus ou moins importante…

    En effet, c’est cela qui différencie Miria des Jedis : elle n’effectuera jamais un travail important pour la beauté du geste, ni pour quelques actions de cœur que ce soit (ou sinon, bénissez la Force de votre chance). Par contre, elle peut accepter n’importe quel travail, du moment que vous y mettez le prix qu’elle demande, et qui est le plus souvent non négociable. Ainsi, une fois payer pour, elle pourra tout aussi bien effectuer des actions d’assassinat comme d’escorte ou de garde du corps, il n’y a quasiment rien qu’elle ne puisse pas faire. Je ne saurais cependant que trop vous recommander d’éviter de lui demander de vendre son corps, un coup de lame castrateur est si vite arrivé…

    Néanmoins, elle n’est pas comme les Sith à se réjouir de la douleur ou de la souffrance des autres, et ne fera de mal à personne si elle peut l’éviter et si ce n’est pas dans son contrat. Elle éprouvera même de la compassion envers une personne dans le besoin et pourra venir à aider cette dernière si l’envie lui en prend. Se laissant diriger par ses émotions, ces dernières ne sont pas exclusivement tourner vers elle, et elle peut ressentir de la joie et de l’amour pour son prochain sans être dévorée d’une envie de pouvoir débordante, préférant contenter ceux qu’elle aime à essayer d’abuser de ces derniers.

    Elle est par ailleurs un excellent stratège, aidée en cela par la force, qui lui à même octroyée un pouvoir des plus rares qu’on appel communément la « méditation de combat ». Si ce pouvoir est inutile en petit groupe, dans le cas de batailles où un grand nombre de personne entre en ligne de calcul, il prend ainsi à proprement dire toute son ampleur. Grâce à ce pouvoir, Miria aiguise les sens de ceux qu’elle juge par la force comme ses alliés tout en émoussant ceux de ces ennemis. Ses généraux peuvent ainsi mieux coordonnés leurs troupes tandis que ceux de l’ennemis voient leur tendance à effectuer des erreurs de calculs et à posséder des failles dans leur plan d’attaques s’accroitre. Un allié de taille donc en combat spatial, surtout quand vos forces sont en infériorités numériques et tactiques…

    Par ailleurs, son caractère franc et emporté peut aussi bien lui faire des amis que des ennemis. En effet, si elle pense quelque chose de vous, elle vous le dira sans ambages, même si c’est que vous êtes le pire des connards que la galaxie et jamais supportée, et avec son petit sourire toujours gravé sur ses fines lèvres vermeilles. Quand je vous disais que c’était déstabilisant. Et si certaines personnes aimeront cette franchise en elle, d’autres la maudirons pour cela, ainsi vont les gens, ainsi va le monde. Et si cela ne suffisait pas à l’aimer où à la détester, elle est par ailleurs une personne très « joueuses », cela est un contraste frappant avec son trait précédent. Je m’explique, si elle trouve une fille ou un garçon mignon, elle pourra sans la moindre hésitation la tournée en bourrique, que ce soit pour se moquer de ce dernier ou vraiment pour faire plus…

    … elle marche dans les brumes de la neutralité.


ONCE UPON A TIME



    Histoire:

    Wedge Antilles, un nom qui à lui seul rappelait les légendes et mythes datant d’un millénaire. Ce nom, comme sortit d’outre-tombe suffisait à rappeler la naissance de la nouvelle république et de la régression de ce qui deviendra le nouvel empire Sith, à l’époque connu sous le nom d’Empire Galactique. Cet homme était un pilote de légende, et même plus encore, il était un symbole. Natif de Corellia, il faisait honneur à la planète par ses aux faits d’armes. Et ce talent de pilote c’est transmit à ses fils, et aux fils de ses fils, et ainsi de suite. Son sang coule également dans les veines de Miria.

    Néanmoins, peu sont ceux dans cette famille qui outre les talents aux pilotages, disposent aussi d’une prodigieuse affinité avec la force. Miria fait partie de ces personnes. Ni son père ni sa mère n’avaient la moindre maitrise de la force, et pourtant dès son plus jeune âge elle pouvait sentir cette dernière guider ses pas. Etait-ce de l’intuition ou autre choses ? Elle ne le savait pas, mais elle sentait ce « je ne sais quoi » en elle qui la poussait à avancer. Elle à été ainsi rapidement confier à un autre membre de la famille du nom de Jon, ce dernier était un Jedi, du moins dans la théorie, mais il se refusa cependant à tenter de forcer la jeune fille à apprendre et à suivre par cœur le code des Jedi, se contentant de lui apprendre la force comme il l’aurait fait à un de ses apprentie, sans qu’elle en soit une, et ceux malgré l’âge à laquelle elle commença son apprentissage.

    En effet, il lui en apprit les rudiments alors que la jeune fille atteignait l’âge de sept ans. Personne d’autres que Jon ne sait à quel point son potentiel se révéla à une vitesse stupéfiante, défiant toute les attentes du vieil homme. Pendant huit ans il la forma alors, tout en lui faisant explorer l’univers en sa compagnie, pendant huit ans la jeune fille progressait régulièrement dans la maitrise de la force. L’entrainement était dure et éreintant, un véritable parcourt du combattant, pour maitriser la force et soi-même. Télékinésie, lévitation, prémonitions, déchainement de forces, le vieux maitre lui appris tout cela, peut importe que les pouvoirs soient classés du cotés obscur ou du coté clair de la force, car comme il le disait si bien « ce ne sont pas les pouvoirs qui sont bons ou mauvais, c’est la manière dont on s’en sert ».

    Durant son apprentissage, elle apprit aussi le maniement du pistolet blaster, le pilotage de vaisseaux spatiaux, les arts martiaux ainsi que les tactiques militaires. Son maitre lui faisait faire cela afin que son esprit se fortifie autant que son corps et qu’elle comprenne d’elle-même que la Force n’avait pas d’utilisation limitée, mais qu’elle se trouve en tout ce qui nous entoure et nous aide en tout ce que nous faisons. C’est alors qu’elle apprenait les tactiques militaires que le maitre Antilles découvrit son don latent, la méditation de combat. Quand elle réfléchissait, il y avait comme quelque chose qui transpirait d’elle et qui se communiquait à tous les êtres vivant de manière très faibles. Il lui apprit alors à se plonger dans cette sorte de transe qui permettait de développer ce pouvoir, et lui appris ensuite à pouvoir l’utiliser à volonté, sans même se plonger en transe.

    Elle obtint son premier sabre laser à l’âge de douze ans, et se créa les autres au fil des trois années qui suivirent. Mais son premier sabre laser à une connotation très forte dans son esprit, et c’est d’ailleurs presque tout le temps lui qui se trouve dans sa main droite directrice en cas de combat. La lame de ce dernier est d’une couleur dorée chaleureuse. C’est une chose que Miria conserve précieusement, autant comme un souvenir que comme une arme. Ce fut pendant les dernières années où elle fut avec Jon que cette jeune fille créa les bases de son style de combat si particulier.

    Néanmoins, lors de la huitième année de son entrainement, ils tombèrent dans une embuscade organisée par plusieurs Siths en plein dans le désert de sable de Tatooine. Ces derniers, bien que moins bons utilisateurs de la force que Jon Antilles, était néanmoins en supériorité numériques. Le grésillement des sabres s’entrechoquant et les déversements de forces furent de mise, le bruit du combat emplit l’air, mais personnes ne pouvaient les aider là où ils étaient… Aussi, rapidement le combat tourna en la défaveur de Miria et de Jon. Ce dernier ordonna alors mentalement à Miria de fuir, de prendre le vaisseau et de partir sur Corellia rejoindre la famille. Elle n’en avait pas envie, mais il était évident qu’elle était un poids pour son maitre qui en plus de devoir se défendre, devait pouvoir la défendre elle de leurs agresseurs. La suite du combat et son résultat furent un vrai mystère pour la jeune fille. Elle avait alors quinze années de passées.

    Après un court voyage de retour à Corellia, elle s’inscrivit à l’académie militaire dont elle ressortie major avec son diplôme de maitrise militaire en bonne et due forme à vingt-deux ans, néanmoins, pendant ce temps elle n’avait pas négligé son entrainement dans la maitrise de la force, et avait contenue tant bien que mal à forcer certains de ses petits camarades à lui lécher les pieds avec cette dernière, plus que souvent énerver par les remarques sur le fait qu’elle serait soit disant une incompétente et que ses bonnes notes ne viendrais que de la mention « Antilles » suivant son prénom, ce qui n’était absolument pas le cas.

    Peu de temps après cela, la jeune femme disparue sans laisser la moindre trace ou le moindre indice de vers où elle aurait put s’éclipser tandis que dans le même temps une nouvelle force militaire composée principalement de mercenaire et de pirates vit le jour. Connue sous le nom de la Confrérie, ce rassemblement hétéroclite de pirates, d’assassins, de contrebandiers et de quelques personnes plus honnêtes comprenant des exilés ou des réfugiés se fit connaitre pour les services qu’elle offrait à ceux qui les payaient, et avec une efficacité qui fut rapidement démontrée…

    En effet, même si officiellement, le nom du leader de ce groupe de mercenaire reste des plus mystérieux, c’est bien Miria qui la fondé ce rassemblement de personnes de tout horizons et de cultures différentes. Le but de Miria en faisant cela il y à trois ans reste encore inconnu, néanmoins on sait qu’elle est retourné sur le lieu du combat sur Tatooine récemment, et qu’elle en est revenue soulagés, ce que les gens ne savent pas est que les courants de la force lui avait indiqué que son maitre avait survécut, restait maintenant plus qu’à le retrouver…

INFOS PERSOS :
    Comment avez-vous connus le forum? Par le plus grand des hasards.
    Connaissez-vous quelqu'un d'ici? Quelques-uns oui.
Revenir en haut Aller en bas
 
La maitresse des Lames est là.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lames suintantes + poison ?
» SWING, PETIT CANICHE, DOIT QUITTER SA MAITRESSE (dpt 93)
» la maitresse et ses eleves
» [1623 FB]Deux lames qui s'entrechoquent ![Pv : Phoenix D. Juusei]
» Amant et Maitresse (pv MacKayla Lane)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Star Wars : Une légende parmi les mythes :: Avant le RP :: Présentation des personnages :: Fiche Validée-
Sauter vers: